Aller à gauche

Année : 2019


Bloc-feuillet à numérotation spécifique : cœur Boucheron.


Date d'émission en bureau de Poste : lundi 21 janvier 2019.




Tous droits réservés.

Création graphique de Boucheron.
d'après une création de J.Jiménez pour la Monnaie de Paris © BOUCHERON.


Accéder au communiqué de presse :




Le timbre à date - Création : © Boucheron.



Grand Prix de l'Art Philatélique 2019 en catégorie "blocs feuillets gommés" attribué par la CNEP à la maison Boucheron.

Lorsque Frédéric Boucheron crée sa Maison de Haute Joaillerie en 1858 il est animé par le rêve d’offrir des créations qui permettent aux femmes de se sentir libres. 160 ans plus tard, la Maison Boucheron crée un timbre-poste, véritable emblème de cette ode à la liberté.


Frédéric Boucheron, en installant sa Maison de joaillerie au 26, Place Vendôme, en 1893, fait de Boucheron le premier joaillier de la place.
Ce choix est l’expression de ce que ni la science ni les arts ne définissent vraiment : l’intuition. En l’occurrence celle de quatre générations de la dynastie Boucheron, qui bâtirent un style, une réputation, un savoir-faire.
Cet équilibre entre une maîtrise technique parfaite et un talent artistique sans limites est à l’origine de chaque création.
Comme on repère les qualités d’une pierre avant qu’elle ne soit taillée, comme on pressent le rayonnement d’un bijou avant qu’il ne soit façonné, Boucheron a imaginé la joaillerie française avant qu’elle n’existe.
Toujours avant-gardiste et en quête de modernité, le joaillier imagine en 1879 le collier « Point d’Interrogation », proposant pour la première fois un porté asymétrique et surtout sans fermoir. Loin d’enfermer le bijou et celles qui le portent dans quelque carcan, Boucheron libère, sans idéologie, la joaillerie et la femme.
Depuis lors, toutes les créations de la Maison Boucheron reflètent cette audace, en étant dans l’instant, en incarnant les époques mais sans jamais se renier.

                                                    © La Poste - Boucheron.

                 D’après le communiqué de presse de Phil@Poste.


A propos des timbres :
Le bloc de timbres reprend des éléments iconiques de l’univers de la Maison de Haute Joaillerie. En matière florale et végétale, la Maison Boucheron préfère la part de hasard au destin, l’asymétrie au formalisme géométrique, la naturalité à l’ordonnancement. Sous les arcades du Palais Royal, où il s’installe en 1858, Frédéric Boucheron observe le lierre libre qui triomphe de la ville… Depuis, le lierre arpente les collections de la Maison en se réinventant à chaque création.
Sur le timbre à 1,76€ figure la colonne Vendôme, monument emblématique de la place.



Le bloc-feuillet :

Premier jour le Vendredi 18 janvier 2019
à Paris, boutique « Le Carré d’Encre », de 10 h à 17 h, 13 bis rue des Mathurins, 75009 PARIS.

Vente générale le Lundi 21 janvier 2019.
Retiré de la vente le Vendredi 31 janvier 2020.
Valeur faciale : 4,40 €.
Affranchissement de 5 lettres vertes jusqu'à 20g pour la France, Monaco, Andorre et secteurs postaux (armée).
Bloc-feuillet avec timbres en formes de cœurs Dentelure : 13.
Dimensions totales: 135x143 mm 135 mm x 143 mm.
Couleurs : noir et doré.
Imprimé en héliogravure à 5 timbres par bloc-feuillet.
Émis à 450 000 exemplaires.



Aller à droite